Semaine après semaine de grossesse, le corps de la femme change et le fœtus se développe petit à petit. Aujourd’hui, il est facile de suivre l’evolution de sa grossesse semaine par semaine via des applications spécialisées. De manière générale que se passe-t-il au fil des mois ? Comment calculer le nombre de semaine de grossesse et quels sont les changements apparents ?

Aussi, voici le sommaire de cet article :

Comment calculer le nombre de semaine de grossesse ?

Quelle différence entre semaine de grossesse et aménorrhée ?

Quel semaine de grossesse ? Combien de semaine de grossesse ? Tout d’abord, avant de répondre à la question, et faire le calcul il faut déterminer avec la date de conception le point de départ de la grossesse.

Aussi, on parlera de semaine de grossesse à partir de la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. Cependant, comme il est difficile de trouver le jour exact de conception, les gynécologues se basent sur le dernier cycle menstruel connu. On parle alors de semaine aménorrhée, c’est-à-dire sans règles. En effet, le médecin prend le premier jour des dernières règles afin de calculer le nombre de semaine de grossesse.

Calculer le nombre en mois ou en semaine de grossesse ?

Ensuite, de manière générale, on ne compte pas l’évolution d’une grossesse en mois mais plutôt en semaine de grossesse. En effet, les changements sont tellement nombreuses semaines après semaine qu’il est préférable de se baser sur ce mode de référence.

Les changements en fonction de la semaine de grossesse

Le premier trimestre : semaine de grossesse souvent invisible

Premièrement, au cours du premier mois de grossesse, la femme ne sait pas qu’elle est enceinte. En effet, c’est avec le retard de règles qu’elle se rend compte de ce bouleversement et fait un test de grossesse. Ensuite, pendant le premier trimestre, c’est un gros changement hormonal qui se met en place. En effet, les hormones Hcg, progestérone, oestrogène arrivent à leur maximum ce qui permet le bon développement du bébé.

Le deuxième trimestre : la meilleure période pour profiter

Ensuite, c’est à partir du 4ème mois de grossesse que le bébé commence à se manifester physiquement et qu’on peut ressentir ses premiers mouvements. Ensuite, le risque de fausse couche est écarté. De plus, au cours de l’échographie du second trimestre vous prenez connaissance du sexe du bébé. Ainsi, tout devient plus concret et vous pouvez penser aux différents choix de prénoms.

Le dernier trimestre : on s’impatiente avant la fin

Enfin, à compter du septième mois, le bébé prend de plus en plus de place dans l’utérus. Aussi, la fatigue revient avec de nombreux désagréments qui font leur apparition et vous vous sentez limitée dans vos mouvements dans votre quotidien. En effet, la prise poids s’accélère pendant le troisième trimestre. Avec date d’accouchement qui approche vous êtes impatiente de l’arrivée de votre bébé. Aussi, vous commencez votre congé maternité

Les conséquences sur le corps de la femme

 

En effet, les grossesses sont synonymes de conséquences sur le corps de la femme et ce, dès les premiers mois.

Les nausées et les vomissements dès la première semaine de grossesse

 

Tout d’abord, avec les changements hormonaux de début de grossesse chez la femme, nombreuses sont celles qui sont victimes de nausées et vomissements durant les 12 premières semaines de grossesse. Aussi, la principale responsable est l’hormone HCG qui ne cesse d’augmenter pendant les premiers mois.

Les désagréments cutanés

 

Ensuite, toujours avec le dérèglement hormonal, une éruption d’acné. Et oui, on est loin de la femme enceinte radieuse et resplendissante ! De plus, à cela s’ajoute le risque d’avoir un masque de grossesse. Aussi, il s’agit d’une marque sous forme d’un masque au niveau du visage qui est causé par une exposition au soleil. Aussi, les femmes enceintes doivent se protéger des rayons du soleil et rester de préférence à l’ombre.

Enfin, avec la prise de poids rapide, la peau se tend et subit des traumatismes. En effet, c’est l’apparition des vergetures au niveau des seins, des hanches, des cuisses et du ventre. Aussi, pour limiter les dégâts il faut bien hydrater sa peau. Pour cela, des crèmes spécifiques existent et il est idéal de les appliquer dès le début.

La fatigue qui dure plus d’une semaine de grossesse !

 

Puis, les futures mamans sont en perte d’énergie. Le corps a du mal à suivre tous ces bouleversements et la fatigue est intense et souvent incontrôlable. Ce symptôme de grossesse est l’un des premiers à se faire sentir et touche toutes les femmes. En revanche, la fatigue diminue au cours du second trimestre pour revenir en fin de grossesse.

Les semaines de grossesse et le mal de dos

 

En effet, plus on avance dans le suivi de la grossesse et plus la femme enceinte prend du poids. Ainsi, le ventre s’arrondi et provoque des douleurs dans le bas du dos. Aussi, il existe des ceintures lombaires qui s’adaptent parfaitement à la morphologie du corps de la femme enceinte. De plus, pour atténuer les douleurs il est important de garder une activité physique quotidienne et de bien s’étirer.